POURQUOI IL FAUT GARDER UNAI EMERY AU PSG

Depuis l’élimination du PSG en huitièmes de finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid, tous les observateurs, supporters et journalistes de la planète football en France spéculent sur le nom du futur entraineur du PSG l’année prochaine. Notre point de vue est clair : il faut garder Unai Emery en poste au PSG.

Avant de commencer notre argumentaire, nous souhaitons préciser que cet article n’est pas écrit par un supporter du PSG. Nous allons tenter de démontrer de manière neutre pourquoi Unai Emery est le meilleur entraineur pour le PSG l’année prochaine.

Unai-Emery

FOOTBALL IS MY PASSION

Le football est un sport technique, tactique, physique mais également romantique. Carcedo-Vila-Emery, les membres du staff parisien et proches de Emery, constitue un trio qui se connaît parfaitement et qui travaille dans une parfaite harmonie et en totale confiance. Ce trio est amoureux du football, passionné par ce sport. Comme il est dit dans l’excellent film argentin El Secreto de sus ojos : tu peux changer de tête, de pays, de maison, de femme, de religion mais tu ne peux pas changer de passion. Ils sont tellement obsédés par le foot que si le joueur n’a pas cet amour ou cet exigence envers lui même c’est à dire se défier intellectuellement dans son sport et ne pas le voir simplement par le prisme du résultat cela ne fonctionnera pas. (El Maestro, Romain Molina) Ils ne réussissent pas toujours à transmettre cette passion à leurs joueurs mais un staff autant passionné par le football est difficile à trouver.

Au delà de cet aspect romantique du football, Emery a des statistiques qui parlent pour lui. Le 3 Mars dernier, au Stade de l’Aube, 20 mois après son arrivée officielle à Paris, l’entraîneur basque a passé la barre des 100 rencontres à la tête de l’équipe du PSG. À cette occasion, l’entraîneur parisien s’était offert une 79eme victoire.

Il est le dixième entraîneur du club à passer cette barre après  Just Fontaine, Georges Peyroche, Gérard Houllier, Artur Jorge, Luis Fernandez, Ricardo, Paul Le Guen, Antoine Kombouaré et Laurent Blanc. L’entraineur espagnol flirte avec la barre des 80% de victoire sur le banc du PSG, pour 11 matches nuls et 10 défaites seulement. Jusque-là, ce sont les meilleurs chiffres de l’histoire du PSG pour un coach, Emery faisant encore mieux que son prédécesseur Laurent Blanc.

On notera aussi une performance rare de la part d’Unai Emery, à savoir le fait d’avoir été invaincu à domicile après ses 100 premiers matches à Paris. Un exploit unique dans l’histoire du club.

De plus, on juge souvent la qualité des entraineurs dans leur capacité à faire progresser les joueurs faisant partis de leur effectif. Qui connaissez Kimpembe ou N’Kunku avant qu’Unai Emery arrive au club ? Kimpembe est devenu monstrueux, N’Kunku a encore une marge de progression mais il est en bonne voie. Des joueurs comme Rabiot, Lo Celso, même Marquinhos ont pris une autre dimension depuis son arrivée.

Enfin et à titre de comparaison, le match Juventus – Real Madrid a montré que même des grands tacticiens comme Allegri, pressenti au PSG, se font démonter par le Real Madrid. Ne perdons pas de vue, que le match aller Real – PSG était très équilibré.

M87BmbKn_400x400

UNAI EMERY EN TERRAIN CONNU

Il est la depuis deux ans. Il a compris les spécificités et les caractéristiques de la Ligue 1, le fonctionnement hiérarchique du PSG, ces jeux d’influences. En faisant venir un nouvel entraineur, il aura forcément un temps d’adaptation plus ou moins long qui aura une influence à coup sûr négative sur les résultats en tout cas au début. Rappelez-vous que Carlo Ancelotti ne parvient pas à gagner le championnat la première année de son arrivée à Paris.

Par ailleurs, tous les observateurs ont pointé du doigt, à juste titre, les lacunes sportives du PSG : un gardien, un arrière gauche et un milieu défensif. En faisant un peu le ménage dans l’effectif parisien : départ de Pastore, Di Maria, Kurzawa et Trapp entres autres. Et, soyons un peu naïf, en imaginant un mercato idéal: Guedes revient au club et tu fais signer Fabinho, Sandro et Oblak, le PSG est armé pour gagner la Ligue des Champions et le meilleur entraineur pour articuler cela est Unai Emery.

zidane-voit-l-edf-aller-loin-en-russie_212862

REMPLACER EMERY OK MAIS PAR QUI ?

Admettons l’idée de remplacer Unai Emery. Mais si ce n’est pas par Guardiola ou Zidane quel intérêt ? Engager Tuchel ? Un entraineur allemand, certes très côté mais qui a palmarès bien plus maigre qu’Emery. Conte ? L’effet Conte ne dure généralement pas plus d’une saison. Ancelotti ? Nous ne croyons pas au retour des entraineurs dans leurs anciens clubs.

Le football c’est aussi du long terme. Même si la dictature du résultat dicte sa loi dans le football d’aujourd’hui, laissons du temps aux entraineurs pour avoir des résultats. Unai Emery a gagné trois Europa League à la suite, c’est une performance hors norme ne l’oublions jamais. Nous sommes convaincus qu’Unai Emery gagnera un jour la Ligue des Champions mais ce sera très probablement ailleurs qu’au PSG.

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

INVITER VOS CLIENTS À VIVRE UN MOMENT DE SPORT EN VIP AVEC STAD’IN

INVITEZ VOS PARTENAIRES À VIVRE UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL DE SPORT

Nous travaillons directement avec les clubs et/ou organisateurs d’événements pour garantir une prestation de qualité. Nous avons tissé des liens directs avec des grands clubs et entités en Europe. Partagez des moments inoubliables avec vos partenaires, clients ou collaborateurs grâce à nos programmes hospitalités. Vivre un match de Ligue des Champions, du Tournoi des Six Nations ou assister en loge au grand prix de Formule 1 de Catalogne ne laissera pas vos clients ni vous même indifférent.

Nos prestations hospitalités vous éblouiront par l’excellence des prestations : accueil personnalisé, meilleures places dans les stades, gastronomie, tout est fait pour que vous viviez des moments inoubliables avec vos partenaires, clients ou collaborateurs.

Accédez à des espaces de relations publiques exceptionnels dans les plus grands stades d’Europe. Retrouvez ci-dessous, nos conseils pour réussir son opération de relations publiques.

 

OSEZ L’HOSPITALITÉ

– Des lieux exceptionnels dans des stades mythiques

  • Stad’in vous offre l’occasion de nouer des relations exceptionnelles avec vos clients, partenaires et/ou prospects. Profitez de nos offres uniques dans un cadre privilégié

– Des relations publiques durables dans un espace dédié

  • Réunissez vos invités, partenaires, collaborateurs au sein d’un lieu hors du commun et unique.
  • Profitez d’une expérience singulière et innovante pour développer des synergies commerciales ou renforcer des liens existants

– Un dispositif personnalisable en fonction de vos attentes

Nous restons à votre entière disposition par téléphone: 06 84 89 65 89 ou par mail jonathan@stadin.fr pour convenir ensemble de la prestation qui conviendra le mieux à vos besoins et à vos attentes.

Stad'in VIP, spécialiste de l'hospitalité sportive

Stad’in VIP, spécialiste de l’hospitalité sportive

www.vip.stadin.fr

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

RÉTRO SPORT 2017 STAD’IN: D’UN PSG À L’AUTRE

New Mercato, Neymar !

En ce mois de Juin 2017, à l’heure de faire le bilan de l’exercice footballistique du PSG version Emery, il y a deux écoles.

D’un côté, les fans qui brandissent mollement les deux trophées nationaux (Coupe de la Ligue et Coupe de France), et qui cherche à convaincre qui veut bien l’entendre que cette saison de transition est somme toute une réussite.

De l’autre, et bien tout le monde. Ceux qui voient bien que les objectifs majeurs, ceux dictés par Doha, sont loin d’avoir été remplis. La deuxième place sur le plan domestique est un échec criant. La cession du titre national, propriété qatarie depuis 4 ans, est un choc retentissant. Le record lyonnais de 7 titres consécutifs, dessein avoué qu’à demi-mot par les fans parisiens, n’est désormais plus dans leur viseur.

Unai Emery

Unai Emery

Le finish en trombe de l’AS Monaco leur a permis de contenir dans le money-time un PSG qui avait alors pourtant tourné toute son énergie sur la Ligue 1.

Au-delà de la défaite arithmétique qui saute aux yeux, il y a aussi un diagnostic inquiétant, moins visible. En cette saison 2016-2017, le PSG n’a pris que 2 points face à ses concurrents directs. En ligue 1, compétition phare en France, Monaco et Nice l’ont battu à tour de rôle alors que le PSG n’en a pas été capable. Terrible aveu d’impuissance.

Quelques mois plus tôt, le PSG avait subi une terrible désillusion au Camp Nou. Un choc sismique dont l’épicentre Barcelone, pourtant relativement éloigné de Doha, avait généré de considérables secousses jusqu’au Qatar. Sur l’échelle de Nasser, les « Kombouaré », « Ancelotti », ou même « Blanc » sont de doux zéphyrs comparés au cyclone « Emery » qui a littéralement fait voler en éclat les standards de naufrage.

Le match aller avait placé le PSG dans une situation inédite aux yeux de l’Europe en étrillant le FC Barcelone 4-0 sur la pelouse du Parc des Princes. Il s’était vu attribué, à juste titre, une étiquette d’ogre européen. Pas de miroir grossissant, pas de prisme déformant. 4-0 ! Net, clair et précis. Face à un monstre sacré : le Barça. Voilà ce que le PSG venait de réaliser. L’Europe était interdite au lendemain de cette rencontre. Qu’on le veuille ou non, un score inimaginable au coup d’envoi. Si la surprise était grande à l’aller, que dire de ce retour. Un retour comme il n’en avait jamais été vu auparavant. Un retour qui devait consacrer le PSG, si facile vainqueur à l’aller. L’inconcevable s’est insidieusement transformé en murmure qui s’est lui-même mué en plaisanterie. Cette boutade a été volontiers reprise en slogan, ce slogan s’est finalement converti en hymne. Un hymne que le peuple catalan a majestueusement ponctué d’un cri d’ivresse au bout du temps additionnel. Cruelle ironie du sport ! Ce PSG monté dans des cimes inconnues, 15 jours plus tôt, toucha des profondeurs abyssales dans l’histoire du sport français.

Neymar

FC Barcelone

Cette drôle de corrida ibère, dans laquelle le toréro parisien s’est fait torturer par un taureau blaugrana pourtant loin de sa vigueur passée dans son arène de 90 000 places, a été, malheureusement pour notre étendard actuel du foot français, un délice masochiste. Ce 6-1, ce séisme en mondovision, a été un acte fondateur dans le mercato qui allait suivre.

La colère sourde qatari s’est traduite par un investissement colossal. Le bourreau du printemps serait le nouvel emblème parisien. Quel qu’en soit le prix ! Etonnamment, il avait un prix. Dans ce drôle de poker menteur qu’est le mercato estival, Barcelone avançait démasqué. Sûr d’eux, en Catalogne, ils n’imaginaient pas un seul instant que Neymar puisse les quitter, quand bien même le premier venu mettrait le prix de la clause libératoire. Pratique quand il s’agit de recruter, le Barça n’a, semble-t-il, apprécié que moyennement s’être fait déposséder de son joyau brésilien via la spécificité du marché espagnol, que le club catalan connaît pourtant si bien.

Tentons, un instant, de comprendre Neymar. C’est bel et bien lui qui a sorti Barcelone de sa torpeur en fin de match alors que ses coéquipiers semblaient abattus. La Remontada, c’est lui. Personne d’autre. Pourtant, le lendemain à Messi les honneurs. Un tournant s’est produit ce lendemain-là. L’ombre de Messi ne cesserait donc jamais de l’éclipser sous les latitudes catalanes. Il lui fallait être le leader d’un club, chercher de nouveaux trophées, grandir ailleurs. Finalement ce que le monde du football a eu du mal à comprendre au milieu de l’été (que vient faire Neymar au PSG ? – à part chercher un paquet d’oseille), était dans l’air dès le printemps.

Neymar PSG

Neymar PSG

C’est donc un PSG enorgueilli, new look, requinqué qui se pavane sur la scène européenne en ce début de saison. Les vannes sont ouvertes. Neymar à 220. OK ! M’Bappé, c’est combien ? Voici 180. En l’espace de quelques jours, le PSG venait de briser le montant record pour un transfert. Et ce par 2 fois. Mais que fait le fair-play financier, me direz-vous? Il tape du poing sur la table, et fermement. En véritable épouvantail qu’il est, il rappelle avec toute la bienséance qui le caractérise au club parisien qu’il doit être à l’équilibre financier en fin d’exercice. La sentence n’a pas fait trembler bien longtemps l’armée de juristes tout spécialement recruté pour ficeler des montages financiers toujours plus complexes les uns que les autres. Car il semblerait désormais, au grand dam des passionnés de sport, que le rectangle vert ne soit plus le seul terrain sur lequel se déroule l’action.

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Retrouvez Thibaut sur Twitter @TLaffite

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

RÉTRO SPORT 2017 STAD’IN: BARDET VAINQUEUR À PEYRAGUDES

Bardet, pardi !

1985 ! Plus de trente ans que la France attend ça. Un français en jaune à Paris. C’est probablement en ce 13 juillet que toute une génération, celle des presque trentenaires, s’est prise à rêver comme jamais à un tel exploit. Cette génération c’est celle de ceux qui sont trop jeunes pour avoir connu le duel fratricide Fignon – Lemond en 1989.

Romain Bardet - Peyragudes 2017

Romain Bardet – Peyragudes 2017

Depuis lors, ils ont connu le quinquennat d’Indurain, le septennat d’Armstrong, la domination des Sky et les fulgurances de champions d’exception comme Ullrich, Pantani, Contador ou Nibali …

Des coureurs moins aériens ont bien rallié Paris en jaune mais ils font figure d’anomalies : Riis, Sastre ou Evans. Dire que les français n’ont pas existé pendant ces 30 dernières années serait un formidable sacrilège que personne n’oserait faire.

Jalabert, Virenque, Moreau ou Voeckler ont tous caressé l’espoir, tout du moins au départ de l’épreuve, d’être sur la plus haute marche du podium sur les Champs.

Le premier a rapporté le maillot vert et celui à pois. Rien que ça ! De son propre aveu, il ne possédait pas les qualités requises pour gagner le Tour de France.

Richard Virenque

Richard Virenque

Virenque, quant à lui le chouchou des Français, a su combler avec brio l’immense vide laissé dans le coeur des français par les Thévenet, Hinault ou Fignon. Irrationnelle, l’admiration que lui a voué le public venait principalement de son panache. Ces parenthèses estivales au coeur des années 90 durant lesquelles Richard et sa fougue faisaient tantôt vaciller Riis, Ullrich, Pantani et consorts, sans jamais triompher, ont fait chavirer la France.

Moreau, seul coureur complet de la liste, est quant à lui tombé sur un rouleau compresseur. Celui survitaminé des postiers américains . Qu’il se rassure, toute une floppé de coureurs cyclistes est tombé dans l’oubli à cause des usurpateurs ricains.

Voeckler a failli réussir un coup inimaginable. Mais son rêve s’est paradoxalement arrêté net  au moment même où son rival connaissait un incident mécanique. Ne le suivant pas dans une quête impossible, Evans, malgré-lui, resta au chaud dans le peloton, il s’épargnera alors la tragédie d’Icare qu’allait subir Voeckler dans son maillot couleur cire.

Tandis qu’en 2014, Péraud et Pinot, bien que respectivement 2 et 3 à Paris, n’ont jamais paru en mesure d’inquiéter Nibali dans une édition au spectacle bien pâle dû à l’outrageuse domination du sicilien.

Vincenzo Nibali 2013

Vincenzo Nibali 2014

Tout ceci nous mène au mur de Peyragudes en cette veille de fête nationale. Etape inédite avec l’altiport de Peyragudes comme juge de paix. Ce 13 juillet rien ne laisse présager une panne de courant du côté de Christopher Froome qui a le maillot jaune déjà bien vissé sur le palto. Pourtant, le compatriote de James Watt a bafouillé son anglais lorsque les chiffres de son capteur de puissance se sont emballés dans les 300 derniers mètres de l’étape. Un mur qu’il a pris plein casque le Froomey. Même son coéquipier Landa semble rétropédaler pour tirer son leader sonné dans les derniers hectomètres. Qu’importe la bataille est lancée, et stupéfaction, ce n’est pas Froome qui assène les coups. Cocorico ! C’est Bardet qui tire son épingle du jeu. Au coude à coude avec Aru, il le déboite, aperçoit la ligne et s’impose. Il s’impose ! Il joue le général, il bat tous les autres favoris en montagne, et ….. Il est français. Nos yeux s’écarquillent ! Nous les jeunes trentenaires ne connaissons pas cette sensation. Le Tour peut ne pas échapper à un français. Quelle découverte ! Merci Bardet. Cet altiport le projette dans une nouvelle sphère;  nous donne un fol espoir. La hiérarchie est bouleversée, Froome perd le jaune et n’a jamais paru autant friable. La suite, on la connaît. Bardet, sur ses terres, tentera de bousculer Froome. Il réessaiera dans la magnifique casse déserte de l’Izoard. A l’issue des Alpes, statut-quo, Froome reste devant pour une poignée de secondes. Bardet est bien celui qui pouvait le battre. Les deux hommes sont au même niveau. Le contre-la-montre de Marseille joue en faveur du britannique. Ce qu’un peuple ne voulait pas voir s’est pourtant produit, Bardet s’est fait laminer sous les yeux cruels de la Bonne-Mère. Un minot, terrassé par la machine. Dure réalité au goût amer ! Inachevé, ce Tour de France a un air déplaisant de déjà-vu. C’est désormais un autre contre-la-montre qui joue en faveur de Bardet, celui du poids des âges. De 5 ans son cadet, Bardet le sait, en cyclisme, qu’on le veuille ou non, il faut savoir passer le relai.

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Retrouvez Thibaut sur Twitter @TLaffite

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

ASSISTEZ À UN MATCH DU BORUSSIA DORTMUND AVEC STAD’IN

L’équipe Stad’in continue sa série d’article sur les stades et les équipes à visiter en Europe. Après l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie et la France on s’envole pour l’Allemagne vers la Ruhr pour vous présenter le Borussia Dortmund.

DU WESTAFALENSTADION AU SIGNAL IDUNA PARK 

Le Signal Iduna Park (auparavant Westfalenstadion) fut construit pour le Borussia Dortmund en 1974. Rénové à plusieurs reprises, le stade a une capacité actuelle de 81 359 places, dont 24 454 places debout. Lors de la saison 2004-2005, il bat le record d’affluence de Bundesliga, avec un total de 1,5 million de spectateurs sur l’ensemble de l’année. En 2005, il est renommé Signal Iduna Park, en raison du sponsoring de Signal Iduna, une compagnie d’assurance, jusqu’en 2021. Le club du Borussia Dortmund est résident dans ce stade depuis sa création.

Stade Borussia Dortmund Stad'in

Stade Borussia Dortmund Stad’in

LE STADE DES RECORDS

Le stade du Borussia détient des records en Allemagne mais également en Europe:

  • Le Signal Iduna Park est le plus grand stade d’Allemagne.
  • Durant la saison 2003-2004, le Westfalenstadion a accueilli une moyenne de 79 647 spectateurs ce qui en fait le record mondial pour un club de football.
  • Lors de la saison 2013-2014, le stade a obtenu une moyenne de 80 297 spectateurs par match, ce qui en fait la meilleure affluence d’Europe devant Old Trafford (75 207) et le Nou Camp (71 958).
  • La Südtribüne est la plus grande tribune debout d’Europe (24 454 places).
Stade Borussia Dortmund Stad'in

Stade Borussia Dortmund Stad’in

LE MUR JAUNE: SÜDTRIBÜNE OU GELBE WAND

La tribune Sud du stade aussi connu comme le mur jaune est l’attraction numéro un quand on assiste à un match du Borussia. Il s’agit du kop le plus bruyant et le plus bouillant parmi les cinq grands championnats européens. Cette tribune est imposante : 100 m de large, 52 m de profondeur et 40 m de haut. De quoi donner le vertige. C’est aussi la plus grande tribune d’Europe avec uniquement des places debout. Elle est considérée comme le coeur et l’âme du Borussia. Tous les fans de football qui se respectent doivent aller voir un match du Borussia Dortmund, les pèlerins vont à Saint Jacques de Compostelle, les amateurs de football vont à Dortmund au moins une fois dans leur vie.

Mur Jaune Borussia Dortmund Stad'in

Mur Jaune Borussia Dortmund Stad’in

L’ACCOMPAGNEMENT STAD’IN  

Stad’in vous accompagne avant le match. Après chaque réservation pour un match du Borussia Dortmund, nous vous enverrons un plan d’accès au stade pour vous faciliter votre séjour à Dortmund. Les places pour de matchs sont généralement des e-tickets que nous vous envoyons la semaine du match. Il vous suffira de les imprimer avant votre départ ou sur place sur une feuille A4 vierge. Si ce n’est pas le cas, une livraison gratuite de vos billets sera effectuée à la réception de votre hôtel à Dortmund. Enfin, si vous séjournez en AirBnb, nous organiserons une remise en main propre des billets par coursier.

Nous sommes joignables sur notre numéro professionnel les jours de match en cas de problème ou de question de dernière minute.

Réservez un match du Borussia Dortmund avec Stad’in –> cliquez

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

West Ham United FC: From the Boleyn Ground to London Stadium 

It doesn’t matter if you are an absolute fan of Football or if you just have a quick look at it sometimes, you certainly already heard about West Ham United. If I ask you to tell me about the Premier League or about English Football Clubs, you may rather mention Liverpool, Chelsea or Manchester United on an easier way than West Ham United, but… This club is the embodiment of popular football in England, and more precisely in London, with its typical working class supporters. No matter what happens with the result of the match, West Ham supporters will always be singing the Bubble song to encourage their team.

However, something has changed at the beginning of the new season in 2016; The Hammers have officially moved from Upton Park and the Boleyn Ground to the London Olympic Stadium. I had the chance to make a research on this move, to investigate on fans point of view, and to understand why the club has decided to do so. Let me tell you more about my experience.

upton park

State of play

Moving from the Boleyn Ground to the London stadium, the club has almost doubled the capacity of their home stadium from 35,000 to 60,000 sits. This is huge, but there are further details to notice. Indeed, the Boleyn Ground has been built in 1904, and if it were built today, it would not complete the security rules to be approved.

On the other side, the London Olympic Stadium, freshly built in 2012 for the Olympics games, very modern, and qualified as a 4th category stadium by the UEFA. (To be qualified in the 4th category, the stadium as to respect some quotas, especially concerning the hospitality.)

 westham logo

New stadium, new consumers

Thanks to this move, the Club had the possibility to target another type of fans, while keeping their old fans, the West Ham United blood, of course. Today, West Ham is one of the Premier League clubs that count the biggest amount of children in their stadium. By moving to the London Stadium, a recent stadium, safer than the Boleyn, they have seduced a new fans category: families. Secondly, thanks to the hospitality facilities, with boxes and VIP lounges, the club has reached higher working classes with those spaces conducive to do Business. One more detail on a Marketing approach; as many clubs those last months, the club decided to renew its logo. On the new one, you can observe the inscription ‘’LONDON’’. As you surely know, London counts more than 10 professional football clubs. This is a strong choice from The Hammers to show that they want to be THE club of the city.

london_olympic_stadium31

Big stadium but low cost

Generally, moving to a new stadium includes spending big amounts of money. In this case, it looks like The Hammers made such a great deal. Indeed, to rent the London Olympic Stadium, they have to pay £2.5 millions per year. We should rather say almost nothing. But there is a reason to this very low amount: legacy. The stadium has been built for the 2012 Olympics Games of London. But once the Olympics Games are done, what do to about venues and facilities? Have a quick look about what happened to the facilities of 2004 Olympics Games in Athens. Here is the answer: abandoned. So, in order to keep this stadium alive, the city decided to rent it, even for a low price. So far, the elements sounds to be very positive in anyway, but wait…

Investigation

2017, October 20th, West Ham United receives Brighton Hove & Albion to the London Stadium for a Premier League game. It was time for me to go around the stadium to meet with some Hammers. I’ve been walking from a bar to another one in the Stratford area. (There approximately 6 different areas to find West Ham supporters all around the London Stadium.) Then, in the middle of big Hammers fans waves, I had the chance have fast chats with some of them in order to get answers to my questions. The result is definitely the one I expected: Most of West Ham United fans regret the Boleyn Ground, which, by the way, has been destructed to make space for buildings. It looks very clear in their mind; if they could choose, they would love to go back to Upton Park without any hesitation. It’s not that they hate the London Stadium, but they don’t feel home, the atmosphere is different.

Anyway, even if they miss their old stadium, they keep following their team and will support it trough the moves. Secondly, about the question of which is and was their favourite place to have a beer before the game, the same pub name is coming back very often…

Winners and losers from this change

If a lot of bars and restaurants around the London Stadium are rubbing their hands to welcome a lot of people on match-days, some institutions suffer from this move and lost a lot. Let’s talk about the Boleyn Pub. This big corner bar, located a few meters from the Boleyn Ground used to be the place to be before home games at West Ham. Indeed, on a match-day, they were selling around £20,000 just with beers! Nowadays, only a few faithful supporters keep going there on match-days. The impact of this move had big consequences for the Boleyn Pub, which had to fire some staff members to survive…

Foot Business takes it away

With the evolution of Business in Sport and especially in Football, Clubs have to follow the trends if they want to stay in the race. I think that West Ham representatives were aware about the fans attachment to their roots, but they have to see further and think bigger to try to compete with other big Premier League teams.

Ambition is made of sacrifices.

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Twitter d’Arnaud @ArnaudSivignon

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

DEVIENS RÉDACTEUR SPORTIF STAD’IN

Tu es passionné de sport ? Tu as toujours secrètement rêvé de devenir journaliste ou commentateur sportif ? Tu es le mélange parfait entre Vincent Duluc et Grégoire Margotton ? Stad’in souhaite donner la possibilité à tous de rédiger des articles de sport sur son blog et faire partager sa passion, son match ou son humeur sur un sujet de sport !

COUP DE COEUR OU COUP DE GUEULE

Stad’in souhaite permettre à ses clients de parler de leur passion pour le sport. Chaque mois, envoyer nous vos coups de coeur ou coup de gueule sur l’actualité sportive: résultat sportif, débat sur les sujets qui font l’actualité, prise de position sur tel ou tel sujet… Notre tribune est libre et nous souhaitons que les avis divers soient partagés sur le blog.

Zlatan-Ibrahimovic-successeur

PARLE NOUS DE TES EXPÉRIENCES DANS LES STADES

Tu as assisté à un match incroyable le week-end dernier entre le Real et le Barça ou Lorient et Lens ? Peu importe, raconte nous ton match, l’ambiance, le scénario, le contexte, pourquoi tu as été voir ce match… Chaque expérience au stade est unique. Aller au stade, assister à une rencontre sportive, voir un match en direct crée des émotions, de l’excitation, de l’énervement parfois mais c’est toujours une expérience incroyable !

25b791eb770e8bb449a72cb48a4127ca

DÉCRIS NOUS TA PASSION POUR TON CLUB OU POUR UN JOUEUR

Tu supportes Liverpool depuis que tu as 6 ans ? Tu ne loupes aucun match de l’AS Saint Etienne ? Tu es fan d’Andrés Iniesta ou de Lewis Hamilton ? Partage avec nous et les lecteurs du blog Stad’in ta passion pour ton club ou ton sportif préféré.

Les supporters irlandais

Les supporters irlandais

COMMENT PARTICIPER ?

Tout le monde peut participer, il suffit de nous envoyer vos articles à l’adresse: jonathan@stadin.fr et de respecter quelques règles de rédaction.

Les articles doivent faire au minimum 300 mots et doivent entrer dans une des trois thématiques ci-dessus: actualités sportives, expérience de stade ou passion pour un club/joueur. Vous pouvez les accompagner d’image ou de lien. Enfin, votre article devra être partagé sur un réseau social que vous utilisez: facebook, twitter, instagram… Des réductions sur le site Stad’in sont à gagner pour les premiers rédacteurs ! À vous de jouer !

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

ASSISTEZ À UN MATCH DU PSG AU PARC DES PRINCES AVEC STAD’IN

L’équipe Stad’in continue sa série d’article sur les stades et les équipes à visiter en Europe. Après l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie, il est temps pour nous de rentrer au pays, direction Paris et le PSG.

parc-des-princes

Le Parc des Princes

LE PARC DES PRINCES : UN STADE MYTHIQUE

Le Parc des Princes a débuté son histoire sportive en tant que vélodrome à la fin du 19ème siècle. Le stade actuel, reconstruit en totalité et achevé en 1972, a été conçu par l’architecte Roger Taillibert. Son design innovant offre aux spectateurs une excellente visibilité, aucun siège n’étant installé à plus de 45 mètres du terrain. Le Parc des Princes a été le premier stade où les systèmes d’éclairage ont été incorporés dans le toit elliptique et il est depuis toujours reconnu pour son acoustique sans équivalent et ses nervures spécifiques en béton.

Le stade a évolué avec le temps et s’est adapté à l’évolution des standards au cours des 40 dernières années. La rénovation la plus récente s’est achevée en 2014 et a intégré la création de deux nouveaux rangs plus près du terrain, le remplacement des 45 000 sièges, l’installation d’une pelouse nouvelle génération et la refonte complète des zones joueurs et grand public pour en améliorer l’expérience.

Pour se rendre au Parc des Princes, nous vous conseillons deux moyens de transport :

  • Le métro : l’arrêt Porte de Saint-Cloud sur la ligne 9 est la station la plus proche du stade, à environ 5 minutes de marche. La ligne 9 du métro traverse le centre-ville de Paris sur la rive nord de la Seine, tout en étant reliée avec plusieurs autres lignes du réseau francilien. Autre possibilité : emprunter la ligne 10 du métro et descendre à l’arrêt Porte d’Auteuil, un peu plus éloigné du stade mais toujours accessible à pied. Si vous venez du sud, la ligne 10 permet de rallier le stade, notamment via des arrêts situés sur la rive sud de Paris.
  • Le bus :  la station Porte de Saint-Cloud est desservie par les lignes de bus RATP 22, 62 et 72 alors que les lignes 32 et 52 rallient la station Porte d’Auteuil.

LE PSG 2017-2018 : DU SPECTACLE ET DES BUTS À TOUS LES MATCHS

Le Parc des Princes n’a jamais aussi bien porté son nom avec les arrivées de Neymar, M’Bappé et Dani Alves. Depuis le début de saison, le PSG a gagné tous ses matchs à domicile tout en assurant un spectacle extraordinaire aux supporters. Avec le retour des Ultras, le Parc des Princes est à la fois redevenu un stade à grosse ambiance et l’antre du beau jeu. Que l’on soit supporter ou pas du PSG, un match au Parc des Princes reste une expérience unique.

photo-636051350041814059-205

Vue du Parc des Princes

L’ACCOMPAGNEMENT STAD’IN  

Stad’in vous accompagne avant le match. Après chaque réservation pour un match du PSG, nous vous enverrons un plan d’accès au stade pour vous faciliter votre séjour à Paris. Les places pour les matchs du PSG sont des e-tickets que nous vous envoyons la semaine du match. Il vous suffira de les imprimer avant votre départ ou sur place sur une feuille A4 vierge.

Nous sommes joignable sur notre numéro professionnel les jours de match en cas de problème ou de question de dernière minute.

Plus d’informations sur les matchs du PSG : contact@stadin.fr

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

NOUVEAU PARTENAIRE STAD’IN: OSTADIUM.COM

Stad’in est heureux de vous présenter son nouveau site partenaire: ostadium.com.

PRÉSENTATION DU SITE OSTADIUM.COM

OStadium.com présente l’actualité des stades, des patinoires, des arenas et autres enceintes sportives, en France et à l’étranger, tous sports confondus. Ils souhaitent partager leur passion pour ces édifices et les joutes sportives qui y ont lieu. Car voir une rencontre, un match, une épreuve devant la télévision n’est rien comparé au plaisir d’être dans les gradins.

ostadium.com

ostadium.com

UN SITE RÉFÉRENCE POUR LES AMOUREUX DES STADES

Véritable site de référence pour les amateurs de stade, l’équipe d’Ostadium vous présente à la fois les aspects architecturaux mais également sportif des enceintes sportives du monde entier. La place est faite à tous les sports: football, basket, hockey, baseball…

Pour les contacter, tien de plus simple:

* courriel : contact@ostadium.com

* site : https://www.ostadium.com

* twitter : @OStadium

* facebook : https://www.facebook.com/ostadium

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

ASSISTEZ À UN MATCH DE LA JUVENTUS AU JUVENTUS STADIUM AVEC STAD’IN

L’équipe Stad’in continue sa série d’article sur les stades et les équipes à visiter en Europe. Après Londres et Barcelone nous vous emmenons en Italie voir la Juventus Turin et Blaise Matuidi.

Juventus Stadium Turin

Juventus Stadium Turin

LE JUVENTUS STADIUM : UN EXEMPLE À SUIVRE EN ITALIE

Le stade a ouvert ses portes pour la saison 2011-2012 et a une capacité de 41 000 spectateurs. Le Juventus Stadium est l’un des rares stades étant propriété intégrale d’un club. Il s’élève sur les fondations du précédent stade des Alpes, démoli en 2009, et peut accueillir 42 000 spectateurs. Le stade a été inauguré le 8 septembre 2011 avec une cérémonie de plus de deux heures, clôturée par un match amical entre la Juventus et le Notts County Football Club, l’équipe anglaise qui a cédé son maillot zébré à la Juventus au moment de sa création. Le 11 septembre 2011, la Juventus y a joué son premier match officiel en Serie A et s’est imposé largement face à Parme (4-1). A l’intérieur du stade, le Juventus Museum retrace l’histoire et les victoires du club à travers un parcours interactif composé d’objets et d’archives.

Pour se rendre au Juventus Stadium, nous vous conseillons deux moyens de transport :

En voiture :

  • Pour les tribunes Ouest, Est et Sud, nous vous recommandons de prendre la sortie Corso Regina Margherita. 
  • Pour la tribune Nord, nous vous recommandons de prendre la sortie Venaria En bus :
  • Vous pouvez rejoindre le stade en bus. Depuis les stations Porta Nuova et Porta Susa, prenez les bus 62, 72 ou 75 et vous arrêtez au stade.

UNE FORTERESSE IMPRENABLE QUI TRANSPIRE LA JUVE

Le Stade des Alpes était vieillissant, trop grand et peu confortable. Aujourd’hui, les supporters de la Juve se sentent enfin chez eux, et tous ceux qui y sont allés vous le certifieront. Ce peuple itinérant par excellence et venant des quatre coins d’Italie peut enfin vivre une véritable communion avec ses joueurs et son entraineur dans une atmosphère envoûtante qui respire la juventinità à plein nez. L’hymne de la Juve repris par tout le stade, Storia di un grande amore, entonné avant chaque rencontre est une expérience incroyable (en vidéo) . Seul bémol, on n’y sent pas le poids de l’histoire comme quand on rentre dans un San Siro par exemple. C’est le syndrome de la « peinture fraiche » mais il y a tout le temps à disposition pour y remédier. Et ce n’est pas fini, les dirigeants turinois ont acheté les terrains adjacents pour y construire un nouveau centre d’entrainement et un nouveau siège qui s’ajouteront au splendide musée déjà présent. Un vrai petit nid douillet pour la grande famille blanche et noire, le tout à Turin intramuros.

Juventus Stadium Turin

Juventus Stadium Turin

L’ACCOMPAGNEMENT STAD’IN     

Stad’in vous accompagne avant le match. Après chaque réservation pour un match de la Juventus, nous vous enverrons un plan d’accès au stade pour vous faciliter votre séjour à Turin. Dans la majorité des cas, les places pour les matchs de la Juventus Turin sont des e-tickets que nous vous envoyons la semaine du match. Il vous suffira de les imprimer avant votre départ ou sur place sur une feuille A4 vierge.

S’il s’agit de billet physique la livraison est gratuite à votre hôtel. Celui-ci doit se trouver dans le centre-ville de Turin. Si vous ne séjournez pas à l’hôtel, votre billet devra être échangé contre votre bon d’échange le jour du match à partir de 9h à la réception de l’hôtel BEST WESTERN Hotel GENOVA (adresse 14, Via Sacchi, 10128 Turin).

Nous sommes joignable sur notre numéro tous les jours de match en cas de problème ou de question de dernière minute.

Maintenant que vous savez tout, vous n’avez plus d’excuses pour manquer un match de la Juve au Juventus Stadium avec Stad’in !

Réservez un match de la Juve avec Stad’in –> cliquez

Réagissez sur nos réseaux sociaux:

Un coup de pouce Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

stadin-1470353671.jpg

www.stadin.fr

Page 1 sur 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén